Voyage au coeur du Népal avec Delphine Roux

21.11.2015

Delphine Roux est notre alpiniste du Team, dévoreuse des grands espaces et avide d'aventures en haute montagne. Le Nepal est donc une destination qu'elle affectionne particulièrement. Tout juste rentrée de son expédition, elle nous raconte son immersion parmi les plus haut sommets du monde.

 

" Rentrée tout juste d'1 mois au Népal, je vous livre un petit récit concernant ce very lucky trip !

Le but de ce voyage était de retourner dans la région où trône l'Everest,( le Solukhumbu), cette fois ci avec pour objectif un "petit" sommet à 6189m d'altitude situé entre l'Everest, Le Lhotse et le Makalu ( 3 des 14 huit mille de la planète....rien que ça ! ) !

 

Col du Renjo La (5460m) avec vue Everest, Lhotse, Makalu

 

L'Island Peak : un sommet se terminant par une arête esthétique et élégante qui m'envoutera un long moment là haut !

 

Après un atterrissage à Lukla, l'aéroport le plus dangereux du monde, nous voilà partis ( avec ma pote de cordée et notre super porteur) pour remonter la vallée de Namche puis de Chukung en douceur afin de s'acclimater tout tranquillement... Nous avons seulement 10 jours pour passer des 2500m de l'aéroport de Lukla aux 6189m de l'Island Peak... C'est pas énorme...et on ne veut pas se retrouver avec un mal des montagnes qui empêcherait toute ascension.... Mais, dès le 4ème jour, on se retrouve déjà à 5200m tant l'appel du haut nous démange !!! Ces pics rocheux et ces cathédrales de glace qui s'élèvent vers l'infini sont démentiels ! Du coup, on enchaîne des petits sommets à 5200, 5300m pour des levers  et couchers de soleil splendides tout en avançant vers notre objectif !

 

Col Renjo La (5460m)

 

 

Je ne sais pas si c'est le fait d'être née à 2000m d'altitude mais je ne ressens en rien le manque d'oxygène et j'ai la super forme, c'est cool ! Du coup, on arrive au lodge de Chukung ( le dernier avant le camp de base du sommet) en parfaite condition ! La météo est au beau fixe et cerise sur le gâteau, on a la chance de rencontrer Monsieur Ueli Steck qui revient d'une tentative avortée de la face sud du Nupste ! Wahou, belle rencontre ! Et le voyant manger des " Fried cheese macaroni", on se dit qu'il faut faire de même! Donc go pour une plâtrée de pâtes ! 

Le lendemain, nous partons pour le camp de base situé à 5100m...

Camp de base de l'Island Peak (5100m)

 

 

Nous rejoignons notre guide ( on est obligé de prendre un guide népalais pour gravir certains sommet au Nepal) et passons une superbe soirée avec toute une équipe de népalais sous la tente à boire du thé et rigoler ! Le lever à minuit et demi le lendemain n'est même pas brutal puisqu'on n'a pas dormi ! Trop excitées les filles! C'est donc parti, à 1h30 du matin, avec la pleine lune et une ambiance ennivrante pour atteindre le sommet!

 

La 1ere partie se passe dans les caillasses et nous ne ressentons pas le froid en marchant mais au moment de cramponner et de s'équiper... Wahou, quelle caillante mémorable, on est bel et bien en Himalaya et le froid pique bel et bien ! Vite, que le soleil se lève et nous réchauffe un peu les os ! La dernière partie avant de parvenir sur l'arête va finir par nous réchauffer ! Un mur de 200m de haut presque à la verticale...nos jumars, les  cordes fixes et c'est parti pour se tracter tant bien que mal malgré  l'altitude.

 

 Glacier de l'Island Peak au lever du jour

 

Le soleil pointe le bout de son nez, que c'est bon de le sentir et d'admirer les belles lumières sur ces hautes hautes montagnes !!!

 

 

La traversée de l'arête pour arriver au sommet est juste somptueuse et que d'émotions là haut !

 

 

 

 

Wahou, tout se mélange...la fatigue, la joie d'être là haut, le partage de ce sommet, tout est trop trop fort et les larmes ne sont pas loin... On l'a fait ! Et on est la 2 eme cordée au sommet, à 7h du matin au milieu des plus hautes montagnes du monde !! On restera bien 1h au sommet pour savourer tout ça avant de redescendre le coeur et les yeux remplis de belles émotions !

 

La suite du trip sera faite de variantes, de sommets, cols à gogo ! On va remuer le Khumbu dans tous les sens et explorer des coins sauvages loin des grands itinéraires clasiques ! J'aurai même le privilège de faire la 1ere trace jusqu'au camp de base de l'Everest après 2 jours de neige !

 

 

 

 

Bref, ce fût un very very lucky trip !!! Le prochain sera forcément plus haut.... Pourquoi pas aller explorer un 7000 dans les contrées tibétaines ?"

 

 

 

 

 

Please reload

A la une

Festitrail 2019

December 9, 2019

1/10
Please reload

Dernières news

December 9, 2019

Please reload

Suivez nous !
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Recherche par tag

Abonnez-vous pour recevoir la newsletter

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now